Archives pour la catégorie Aménagements

Sur la base d’une idée de l’Architecte-Designer Nicolas Roche, cette penderie en sandow est un meuble qui dialogue et vibre avec l’espace de vie.

penderie-image-site-1

Le meuble est ajustable en hauteur et dimensions. Ici, le choix a été fait de positionner un caisson sur roulette sous les vêtements, courbé sur la même forme , abritant chaussures et botes.

L’ensemble de taille variable, posé d’un coté sur un pied, de l’autre ancré dans le mur par des platines adaptées au support.

Alternative à la penderie fermée ou au porte manteau trop présent, c’est un objet ludique, coloré et vibrant de par sa transparence et le mouvement qu’il communique.

 

penderie-image-site-2Une structure métalique cintrée (toujours en acier recyclé) supporte deux plateaux de bois vernis.

Les Cordes élastiques filtrent les vues sur les vêtements, les protégeant de la lumière et de la poussière . Elles permettent une utilisation simple des vêtements de tous les jours, que l’on prend et pose en un mouvement.

 

 

Lavabo Faille

Lavabo en acier soudé et résiné, conçu sur l’idée d’un « fil rouge » évoluant en 3Dimensions, dans un jeux de matière et de reflets.

lavabo-image-site-2La vasque d’acier s’insère, comme coulée sur un volume de plusieurs hauteurs à la manière des montres molles de Dali,

Ici elle raccorde les volumes du meuble lavabo et celle du coffre carrelé du gébérit voisin.

 

lavabo-image-site-1

Un jeux d’angle droit permet de sortir de l’effet de niche d’un lavabo en creux.

L’encombrement est réduit au maximum, le siphon créé sur mesure, obtenant un objet élégant et simple d’aspect, avec une dimensions de lavabo mais un encombrement de lave main.

Jardinière longue « Barre 8 »

Dans la continuité du Véget cube d’intérieur, la jardinière « Barre 8 » de la série Tetris constitue un recueil idéal pour bambous et érables japonais.

Un volume de terre de 60litres lui permet une autonomie en eau qui le dispense quasiment d’arrosage entre deux pluies, même si nos amis végétaux sauront apprécier un petit complément ponctuel.

 

Cette fois, c’est pour créer un filtre végétal à 3m de haut sur un mur mitoyen maçonné qu’à été conçu la jardinière « barre 8 »

Les bords intérieurs sont peint d’un bleu électrique, qui d’une part protège considérablement le métal de l’acidité de la terre, et d’une autre apporte une touche de couleur profonde qui s’accorde particulièrement avec la brillante noirceur de l’acier vernis.

Table « Tête bêche »

Fruit d’une collaboration avec le designer J-J M. et l’agence GMA, la table tête bêche est le jeu millimétré issu de l’imbrication de deux structures en une.

 

Destinée à nos petits espaces modulables potentiellement conviviaux, d’un encombrement de 1m*1m en position compacte pour suffire à 4 personnes assises, elle peut faire penser à un sablier.

Au besoin, les deux plateaux (photo avant finition) liés aux pieds d’aciers brossés se juxtaposent en un petit exercice musculaire pour créer une généreuse table rectangulaire de 2m*1m pouvant accueillir 8 personnes confortablement.

 

Etagère de Curiosité

Conçu comme meuble séparatif entre une chambre et son coin salle de bain, la vitrine présente sur le thème du cabinet de curiosité une succession d’étagères de verre aux fixations discrètes

Sa structure est un double cadre de cornières semblables en épaisseur à celles de la verrière intérieure contre laquelle elle est adossée.

Les étagères de verre laissent intactes ses lignes verticales en acier noirci qui apparaissent comme la continuité de la verrière aux profiles en T peint de noir mate.

 

 

Le choix d’un verre totalement transparent permet en outre de maintenir le maximum de  lumière vers l’espace en second jour, seuls les reflets filtrent les vues.

Ainsi c’est la densité et les objets exposés eux-même qui  participent à filtrer légèrement la vue et traitent la notion d’intimité.

 

Pieds de lit

Simple projet de réparation et modernisation de pieds de lits cassés.

L’objet ayant déjà un caractère fort basé sur une simplicité et une pureté de formes, il s’agissait de simplement remplacer les pieds cylindriques existants trop légèrement ancrés, dont l’un avait fini par céder et était irremplaçable. Attaché à l’objet et son design, trouvant de plus idiot de jeter et remplacer un objet dont le simple défaut était une fragilité des pieds dans leur état premier, j’ai proposé trois cadres d’aciers brossés sur platines qui ont été disposés de façon transversale et largement chevillés au plateau inférieur du meuble. Ils ont redonné vie au lit en conservant son idée première de sobriété.

 

Profitant de la réparation pour adapter le meuble à la hauteur souhaitée, l’objet à été rendu unique sans avoir été dénaturé.

Banc d’embrassure

Banc Acier de rangement constitués de deux plateaux de bois massif encastrés dans des cornières 20*20, si bien que de face le cerclage acier parait de l’épaisseur du bois, soit 25mm mais apparait en plan de l’épaisseur de l’acier soit 2mm, ce qui lui concède une grande élégance.

 

 

Placé en embrasure de fenêtre, il transforme une allège en rangement bien appréciable.

 

 

L’exemple illustré ci contre a pour mesure L110*l32*h37cm et est utilisé dans une chambre à coucher. Le plateau bas laisse juste assez de place à l’aspirateur pour faire son travail et constitue aussi un bon abri à chaussons. Positionné non loin du lit, il devient une large table de nuit très pratique pour abriter quelques livres, lampe et autre accessoires….

Vernis, les plateaux sont protégés des éventuelles projection d’eau et l’acier volontairement brossé à gros grain et de façon imparfaite laisse apparaitre les anciennes couleurs de peintures de l’acier, ce qui lui donne là encore l’élégance d’une patine ancienne.

 

 

 

Jardinières « Longues »

Jardinières sur mesure en Acier Vernis

Conçues en harmonie avec la modénature des garde corps, elles y sont solidarisées par des accessoires inoxydables. L’entretien se fait au moyen d’une petite pelle et pour des raisons de sécurité elle ne sont démontables qu’une fois vidées.

Les jardinières sont plus ou moins percées suivant la végétation envisagée et l’exposition solaire des fenêtres à habiller. Soit par de simples trous régulièrement répartis comme dans l’exemple présenté, soit par un plus discret mais tout aussi efficace procédé de fentes conçu pour le « véget cube » et les « Bacs à Bambous ».

En cours d’immeubles est sont un appréciable filtre visuel, et agrémentées de plantes répulsives à moustique (citronnelle, lavande…) d’un soutien agréable aux chaudes nuits d’été.